• PARASHAH NOA'H נֹחַ

     

     

      PARASHAH NOA'H נֹחַ

     par Cristallyne 

     

     

     

    PARASHAH NOA'H N° 2

     

     

     


    PARASHA ( portion de la semaine des 5 premiers livres de Moïse) = Genèse 6:9 à 11:32
    HAFTARA ( le texte des prophètes en lien avec la parasha )          = Esaïe 54:1 à 55:5   

     

     

    LE NOM DE NOE
    Le nom de Noé en hébreu Noah נֹחַ signifie « repos, tranquillité »; il est formé des 2 lettres Noun et Het. Inversées, ces 2 lettres forment le mot 'Hen grâce; les 2 mots figurent dans Genèse 6,8 : « Mais Noé נֹחַ avait trouvé grâce חֵן aux yeux de Yahvé ».

     

    CREES POUR LE REPOS
    Le but de la création du monde est le repos en D.ieu : « Dieu bénit le 7ème jour et le proclama saint, parce qu'en ce jour il se reposa « revenir, s’asseoir ou cessation » de l’œuvre entière qu'il avait produite et organisée.» ( Gen 2, 2 ). D.ieu crée en 6 jours et confie à l’homme la terre dont celui-ci est issu, et Il entre dans son « shabbat » : Il maintient le monde et Il réagit à ce que fait l’homme avec ce monde. L'homme doit connaître ( « naître avec » ) D.ieu et transformer ce monde pour en faire Sa maison.
    Célébré par les juifs chaque semaine, le shabbat rappelle à l’humanité le but de la Création du monde : la rédemption finale, où Yeshoua règnera sur la terre et où l’Eternel sera Un et son Nom un. Le verset « Au commencement D.ieu créa le ciel et la terre » ( Gen 1,1 ) comprend 6 fois la lettre aleph qui a pour valeur numérique 1000 : le monde aurait été programmé pour 6000 ans de gestation avant de rentrer dans l’ère du shabbat et de la délivrance guéoula de l’humanité.
    Yeshoua est notre Repos : « qu'ils ( mes shabbats ) soient entre moi et vous un signe אוֹת auquel on connaisse que je suis l'Éternel, votre Dieu. » ( Ezéchiel 20,20 ).

    Le shabbat a été donné à l’homme par D.ieu des milliers d’années avant l’existence d’un juif, comme signe de Sa grâce en Yeshoua : « Et à qui jura-t-il qu'ils n'entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi ?…ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité…Craignons donc, tandis que la promesse d'entrer dans son repos subsiste encore, qu'aucun de vous ne paraisse être venu trop tard…Il y a donc un repos de shabbat réservé au peuple de Dieu.» ( Héb 4, 1 et 9-10) car il « nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ. » ( Eph 2,6 )

     

    LE DELUGE
    Les 10 générations d’Adam à Noé ont abouti à un échec : « ils ont rempli la terre de violence ( hamas ); voici, je vais les détruire avec la terre. » ( Gen. 6,11 ) par un déluge הַמַּבּוּל מַיִם une « confusion d’eau », car « La terre était corrompue devant Dieu, la terre était pleine de violence…car toute chair avait corrompu sa voie sur la terre. » ( Gen 6,10-11 ).

    En hébreu le mot terre se dit Adama « terre, sol, argile » et signifie Adam-ma « qu’est-ce que l’homme ? »; s’y trouve aussi le mot dam « sang ». 2105 ans avant la naissance de Yeshoua, pendant 150 jours le déluge agit comme un mikvé « bain rituel » pour purifier le monde avant que D.ieu crée le peuple qu’Il s’est choisi, le peuple juif, et qu’Il lui donne sa Torah au Mont Sinaï, afin qu’il soit lumière pour les nations. De ce peuple sortira le Messie Yeshoua venu pour réconcilier les hommes avec le Père et leur donner Son repos.

     

    L’ALLIANCE
    Le mot « alliance » apparaît ici pour la 1ère fois dans la Torah: l’Eternel dit à Noé: «  Mais j'établis mon alliance avec toi; tu entreras dans l’arche, toi et tes fils, ta femme et les femmes de tes fils avec toi. » (Gen 6,17-18 ). « car c'est toi que j'ai reconnu juste parmi cette génération. » ( Gen 7,1 ). Noé craignait D.ieu; mais comme, selon la tradition, il n’aurait pas amené sa génération à se repentir, le déluge est appelé « eaux de Noé » ( Es.54,9 ), comme pour mentionner la responsabilité qu’il aurait dans ce désastre mondial, qui démarra en l’an 1656 de la Création.

    Abraham avait intercédé pour sa génération : « Peut-être s'y trouvera-t-il 10 justes. Et l'Eternel dit: Je ne la ( Sodome ) détruirai point, à cause de ces 10 justes. » ( Gen 18,31 ). Jérémie avait intercédé pour 1 seul juste: « Parcourez les rues de Jérusalem, Regardez, informez-vous, cherchez dans les places, s'il s'y trouve un homme, s'il y en a un qui pratique la justice, qui s'attache à la vérité, et je pardonne à Jérusalem.» ( Jér. 5,1 ). Pour Esaïe, le juste est celui qui porte la souffrance et le péché de son peuple : Yeshoua, le Juste, l’intercesseur par excellence, ira jusqu'au bout de l'amour pour sauver le monde.

     

    L’ARCHE
    Noé construit l’arche pendant 120 ans; les hommes ont le temps de faire téchouva se repentir mais ne le font pas. Le nombre 120 est celui des jours de l’homme :« Alors l'Éternel dit : Mon Esprit ne restera pas toujours dans l'homme, car celui-ci n'est que chair, et ses jours seront de 120 ans. » Gen 6, 3 ); consacrons nos jours à servir D.ieu. 


    Le terme arche תבה téva apparaît avec Noé, et aussi en Exode 2 : c’est le panier dans lequel Moïse bébé fut mis par sa mère sur le Nil. Dans les 2 cas, l'arche est l'outil d'un sauvetage qui conduira au salut d’un peuple tout entier.


    L’arche fait référence à la parole : téva signifie aussi le "mot". Quand D.ieu dit à Noé (Genèse 6. 14) : « fais-toi une arche », il lui dit « fais toi un nouveau langage ( lachone ) », car à l’époque de Noé les mots étaient utilisés pour faire régner la violence ( Hamas). La parole n’est plus là en tant que force créatrice, et là où la parole est absente, la violence reprend le dessus sur l’humanité. « La mort et la vie sont au pouvoir de la langue ». (Proverbes, 18,21). Pour sortir de la violence, il nous faut entrer dans le « mot » pour en retrouver toutes les profondeurs. Les dimensions de l’arche ( Longueur = 300 coudées - Largeur = 50 coudées - Hauteur = 30 coudées soit un total de 380 ) ont pour valeur numérique celle du mot « lachone » qui signifie la langue (à la fois organe physique et langue d’un pays (https://books.google.fr/booksid=dnErAgAAQBAJ&pg=PT119&lpg=PT119&dq=arche+téva+hébreu&source=bl&ots=RDG75bPd7U&sig=-TR_yONGwIovnmXZBps_xNWFQI&hl=fr&sa=X&ved=0CEoQ6AEwB2oVChMIrOrGqOrJyAIVAscaCh1Upgzp#v=onepage&q=arche%20téva%20hébreu&f=false ).


    L’arche fait référence à la Parole de D.ieu créatrice et puissante qui est « l’arche » qui nous garde. La Parole organisée par D.ieu est donnée dans le désert au peuple des Hébreux au Mont Sinaï : c’est le don de la Torah, parole et lumière : « En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes » ( Jean 1,4 ).
    L’arche fait référence à Yeshoua : l’analyse des lettres du mot "téva" donne « le signe en elle ». Yeshoua est le signe אוֹת ! La valeur numérique des dimensions de l’arche nous parle aussi des attributs divins de l'Arbre de vie : l’arche est non seulement un lieu de survie physique, mais elle annonce un retour spirituel.( http://soued.chez.com/arche.htm)

     

    LE MONT ARARAT


    L’arche vint se poser sur un volcan dans l’Est de l’Arménie à environ 5165 mètres d’altitude ! Son nom Ararat signifie « le fléau est renversé » : à la croix Yeshoua a annulé la condamnation qui séparait l’homme de D.ieu. 365 jours après le début du déluge, qui dura 40 jours ( 40 comme le temps nécessaire pour mener un processus jusqu’à son but ), Noé et sa famille peuvent quitter l’arche avec les animaux.


    D.ieu HASHEM יְהוָה    ( miséricorde ) ordonna à Noé d’entrer dans l’arche avec sa famille.
    D.ieu ELOHIM אֱלֹהִים ( justice - Tout-Puissant qui domine la nature) lui ordonna de quitter l’arche et de reconstruire le monde en le repeuplant.

     

    LA COLOMBE ET LA FEUILLE D’OLIVIER
    « La colombe revint vers lui sur le soir, tenant dans son bec une feuille d'olivier fraîche. » (Gen 8,11). « La colombe est le symbole de l'âme renouvelée dans l'arche de la transformation.»(Alain Soued).

    Il est urgent pour le peuple d’Israël de découvrir son Messie et pour les nations de redécouvrir le Messie d’Israël afin de former une seule maison, en ôtant les murs de séparation, et d’être cet olivier verdoyant dont la sève est Yeshoua; la Parole est la racine commune « qui te porte » ( Romains 11,18 ). Dans cette compréhension du Royaume, le Seigneur nous utilise comme des instruments pour le tikoun « la réparation de la brisure du monde ou correction du monde ». Israël, microcosme représentant toutes les nations ( car elle comprend des juifs de toutes les nations), est aussi pour D.ieu un instrument de réparation et aussi de jugement du monde.

     

    L’ARC EN CIEL
    Suite au feu sur l’autel ( l’adoration ) fait par Noé et son « odeur agréable », D.ieu lui dit: "C'est là le signe אוֹת de l'alliance que j'ai établie entre moi et toutes les créatures de la terre." ( Gen 9,13 )
    Signe « אוֹת Ot » signifie « lettre », mais aussi « signe, miracle, présage ». Yeshoua est le signe et la Parole qui a existé avant la Création du monde : « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.… » ( Jean 1, 1-2 ).


    L’arc-en-ciel,"qeshet" en hébreu, est symbole de cette alliance entre ciel et terre qui indique que la terre ne subira plus la destruction par l’eau, ou que « l’Eternel peut avec son arc envoyer des flèches de sa Parole pour nous ramener sur le chemin de la Vérité » :« je le regarderai, pour me souvenir de l'alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. » ( Gen 9,16 )
    L'arc bandé est le signe que l’ancien fondement a été retranché, que Dieu est intervenu pour changer l'ordre ancien et qu'une nouvelle humanité est née. L’arc-en-ciel est l'espoir de retrouver la lumière originale ( qui est Yeshoua ) qui existait dès avant la Création et qui s'est cachée/voilée depuis la faute.
    La valeur numérique du mot « Arc » est 800; le chiffre 8 comporte le symbole de la résurrection et de l’éternité.

     

    LA TOUR DE BABEL
    Pendant 10 générations, les descendants de Noa’h sont un peuple avec une même langue ( selon des midrashim cette langue était le lachon kodesh l'hébreu ). Ces peuples, qui pouvaient rencontrer Noé, Shem et Abraham, ont donc entendu parler du déluge, et se sont groupés à Babel, l’Irak actuel.
    Mais, se prenant pour des dieux ( comme satan avait dit à Eve « vous serez comme D.ieu. »( Gen 3,5 ) ), ils décident de se faire un nom, en créant une pensée unique sans D.ieu et en construisant une tour pour atteindre le ciel.

    La ville s'appelle Babel c'est à dire confusion; c’est la pensée religieuse qui mélange les choses du ciel et de la terre, alors que le plan de D.ieu était de choisir une ville, Jérusalem, où Il allait placer le Temple, pour y faire demeurer Son Nom qui serait adoré.

    D.ieu disperse les hommes en 70 langues. Noé devient le père de l’humanité : 70 nations proviennent de lui (http://orhatorah.eklablog.com/2-parachat-noah-a23100979). Un jour, ces 70 nations ( le monde ) pour qui furent offerts des sacrifices dans l’ancien Temple reconnaîtront le Dieu Unique !

     

    LE PECHE ET LE JUGEMENT
    Le jugement de D.ieu est aussi un acte de miséricorde. Ici, il s’agit d’un exil à chaque fois:

    • Adam et Eve désobéissent dans le jardin d’Eden =) la sortie du Gan Eden.
    • Caïn commet un meurtre                                  =) l’errance sur la terre. 
    • 10 générations d’Adam à Noé se corrompent      =) le déluge
    • 10 générations de Noé à Abraham se rebellent   =) la dispersion en nations.

     

    Selon le midrash, le Psaume 1,1 fait, entre autre, allusion à Noé et aux générations au sein desquelles il vécut :« Heureux l’homme qui ne suit point les conseils des méchants, qui ne se tient pas dans la voie des pécheurs et ne prend point place dans la société des railleurs ». Noé cet homme « heureux »:

    1. ne suit pas les « conseils de méchants » = la génération d’Enoch : « Alors on commença à invoquer le nom de l’Eternel. » ( Gen 4, 26); Enoch connaissait D.ieu comme Créateur de toute chose, mais il aurait choisi de « profaner » Son Nom en l’attribuant également à tous les êtres de la Création : ils se sont compromis, croyant être fidèles à D.ieu, tout en ne perdant rien de ce que ce monde avait à leur proposer : ils croyaient qu’en servant leurs tentations et désirs, ils servaient en réalité D.ieu.
    2. ne se tint pas dans les « voies des pécheurs » = la génération du déluge. « La terre s’était corrompue, toute créature avait perverti sa voie sur la terre. » ( Gen 6, 11), aussi en péchant par des actes à priori minimes, mais qui vont à l’encontre de l’éthique et la morale les plus essentielles, et de la Parole.
    3. ne prit pas place dans une « société de railleurs » = la génération de la tour de Babel. Le midrash dit qu’ils voulaient placer une idole tenant une épée à son sommet pour défier le Maître du monde. Au lieu de contrer une idéologie par un argumentaire rationnel, le railleur exprime sa rébellion et son mépris, et tourne ses opposants en dérision. La seule réponse est de « ne pas prendre place dans cette société »; c’est pourquoi D.ieu décida de disperser ces hommes sur la surface du globe. (Par Yonathan Bendennnoune, en partenariat avec hamodia.fr - http://www.chiourim.com/trois_chemins_–_trois_générations.html ). « C'est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, Ni les pécheurs dans l'assemblée des justes » ( Ps 1,5 )

     

    ACTUELLEMENT
    Au moment où des attentats meurtriers se succèdent en Israël, l’enseignement de la parasha de cette semaine est pertinent. Le déluge a été la réponse de D.ieu à la violence des hommes selon la mesure de D.ieu « mesure contre mesure » mida kénégèd mida.« Je te corrigerai avec mesure ( jugement ). » ( Jér 30,11 ).
    D.ieu a purifié la terre corrompue par le déluge. « L'Éternel était sur son trône lors du déluge; l'Éternel sur son trône règne éternellement. » ( Ps 29,10 ).
    Dans sa pédagogie, D.ieu juge d’abord son peuple Israël- « il purifiera les fils de Lévi » ( Mal. 3, 3 ) -pour le purifier de toutes les impuretés qu’il a reçues par ses propres fautes et à travers les siècles passés dans les nations ( suite à la séparation des nations d’avec la maison d’Israël), afin que son peuple règne un jour avec le Roi.


    Aujourd’hui des personnes glorifient la violence et le meurtre et justifient leurs actes par des griefs et des circonstances. Chaque vie humaine est précieuse et chacun a la responsabilité de protéger la vie (Gen 9,1-7). Si les nations qui soutiennent ces meurtriers ne se repentent pas, elles risquent d’être également jugées selon la mesure de D.ieu. Ce qui se passe en Occident, qui commence à voir les mêmes attaques qu’Israël, semble être le résultat de l’absence de soutien et de la condamnation mensongère de ces nations envers Israël.

    D’autre part, depuis le début de la guerre en Syrie, la diaspora syrienne, établie en Amérique, en Afrique, en Australie et en Europe est évaluée à 15 millions de personnes selon le ministère syrien des expatriés, sur une population totale évaluée à 22,5 millions de Syriens (en 2011); ils constituent la plus importante population de réfugiés au monde relevant de la compétence du Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR). (https://fr.wikipedia.org/wiki/Diaspora_syrienne). Aux Syriens exilés dans le monde, il faut aussi ajouter le nombre de Syriens déplacés dans leur propre pays soit 6,5 millions. Le haut-commissaire de l’ONU pour les réfugiés avait annoncé en juin dernier que le nombre total des réfugiés de différentes nations recensés sur l’ensemble de la planète avait dépassé le 1/2 milliard pour la 1ère fois depuis 1945 ( sur 7,35 milliards d’habitants au 1er juillet 2015). (http://www.la-croix.com/Actualite/Monde/Le-nombre-de-refugies-syriens-en-forte-augmentation-2015-01-07-1263523).

     

    RAPPORT ENTRE LA PARASHA ET LA HAFTARA
    Le rapport entre la parasha et la haftara Noé est, entre autre, que le Seigneur compare sa fidélité éternelle avec Israël à son alliance éternelle avec Noé et toute la création. D.ieu rétablit avec compassion Israël comparée à une épouse rejetée: « Certes, je ferai en cela comme pour les eaux de Noé: de même que j'ai juré que le déluge de Noé ne désolerait plus la terre, ainsi je jure de ne plus m'irriter ni diriger des menaces contre toi. Que les montagnes chancellent…ma tendresse pour toi ne chancellera pas, ni mon alliance de paix ne sera ébranlée,dit Celui qui t'aime, l’Eternel! »(Es.54,9-10 )
    La Parole montre qu'à la fin des temps, avant le retour du Messie « le reste d'Israël et les réchappés de la maison de Jacob…s’appuieront avec confiance sur l'Eternel, le Saint d'Israël, le reste reviendra, le reste de Jacob, au Dieu puissant. » ( Es 10,20 ).


    D.ieu révéla à Abraham ce qu’il allait faire à Sodome, la ville la plus dépravée de l’époque, afin qu’il intercède pour obtenir miséricorde pour elle : « je ne souhaite pas que le méchant meure, mais qu'il renonce à sa voie et qu'il vive!» ( Ezéch. 33,11 ).


    D.ieu est entrain d’allumer des flammes partout sur la terre : des personnes se lèvent dans l’étude de la Parole, l’adoration et l’intercession. « Si vous êtes les enfants d’Abraham, faites les oeuvres d’Abraham. » ( Jn 8,39 ). D.ieu peut minimiser, retarder ou même annuler ses jugements si l’on intercède selon sa Parole, avec Sa Parole !

     

     

    PRIERE 

     

    • pour qu’Israël fasse alliance avec son Messie Yeshoua : « Prêtez-moi l'oreille et venez à moi, écoutez et votre âme renaîtra, et je vous accorderai une alliance indissoluble, les bienfaits durables promis à David. » ( Esaïe 55,3 )

     

    • « Demandez la paix de Jerusalem; ceux qui t'aiment prospéreront. » ( Ps 122,6 ), « …élève Jérusalem au-dessus de la première de mes joies. » ( Ps 137,6 )

     

    • pour que Dieu se révèle avec des visions et avec puissance aux jeunes meurtriers qui sont trompés, privés d’avenir et de leur salut éternel « Et ils bandent leur langue, leur arc de mensonge, et ils ne sont pas vaillants dans le pays pour la fidélité; car ils passent d'iniquité en iniquité, et ne me connaissent pas, dit l’Eternel. » ( Jér 9,3 )

     

    • pour des adorateurs de D.ieu et non des personnes avec « l’esprit de la génération de Babel » : « Alors je donnerai aux peuples des lèvres pures, afin qu'ils invoquent tous le nom de l'Eternel, Pour le servir d'un commun accord.» ( Sophonie 3,9 ).

     

    • pour que nous veillions et priions attendant la venue de Yeshoua : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous: il en sera de même à l'avènement du Fils de l’homme. » ( Math 24,37-39 ).

     

    • pour que D.ieu nous rende justes et veilleurs pour le monde : « s’il n'a pas épargné l'ancien monde, mais s'il a sauvé Noé, lui huitième, ce prédicateur de la justice, lorsqu'il fit venir le déluge sur un monde d'impies; s'il a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemple aux impies à venir, et s'il a délivré le juste Lot, profondément attristé de la conduite de ces hommes sans frein dans leur dissolution (car ce juste, qui habitait au milieu d'eux, tourmentait journellement son âme juste à cause de ce qu'il voyait et entendait de leurs oeuvres criminelles); le Seigneur sait délivrer de l'épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement » ( 2 Pierre 5-6 et 9 ).

     

     

     

       ==== ) VOIR LES COMMENTAIRES DE LA PARASHA NOA'H SUR :

     

                     http://orhatorah.eklablog.com/2-parachat-noah-a23100979 

     

    ______________________________________________________________

     

    « LE LIVRE BERESHITPARASHAH LE'H LE'HA לֶךְ-לְךָ »

    Tags Tags : , , ,