• CONSEIL POUR TOUT TRAVERSER DANS LA JOIE

     

     

     

    " Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; 
    je le répète, réjouissez-vous.
    Que votre douceur soit connue de tous les hommes. 
    Le Seigneur est proche.
    Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces..."
     Philippiens 4,5-6 

     

     

     

     

       CONSEIL POUR TOUT TRAVERSER DANS LA JOIE  

     

    du Rav Lasry
     

     

    ( Source : Torah Box | 8 Août 2016 )

     

     


    Le Rav Michaël Lasry, l’un des grands noms du monde de la Téchouva en Israël, continue à renforcer le peuple juif par ses idées puissantes sur la Emouna (confiance en D.ieu) et la joie.
                                                               
    Malgré la douloureuse tragédie familiale qu’il a vécue, par la noyade qui a coûté la vie à son fils Chimon Yo’haï, âgé de 21 ans, il poursuit ses conférences sur la confiance en D.ieu. 

     

    « Depuis le décès de mon cher fils, à Shavou’ot, je me suis rendu dans 30 maisons de personnes en deuil, relate le Rav Lasry lors d’un entretien accordé à la radio Kol ’Haï. J’ai dit à tout le monde : "Il faut réciter le Hallel (*) au Saint béni soit-Il. Il sait exactement ce qu’Il fait. D.ieu ne veut que notre bien.  

    Le Rav Lasry poursuit en donnant un conseil particulier par lequel on peut traverser toutes les épreuves de ce monde. « Lorsque l’homme sait faire la distinction entre l’intellect et les sentiments, il peut mener toute sa vie dans la joie et la bonne humeur », explique le Rav Lasry.

    Le journaliste lui a demandé : « Rav, malgré tout, n’avez-vous pas parfois des moments de tristesse ? » Et le Rav a répondu : « Il faut savoir que lorsque les sentiments sont là, il faut laisser les larmes couler, puis continuer.
    On est obligé de le savoir. Ceux qui s’effondrent permettent au Yétser Hara (Mauvais penchant יצר הרע) de prendre le contrôle sur eux.
    » 

     

    « Mon fils est mort à Shavou’ot Pentecôte, lorsque la Haftara (*) disait "Réni Vésam’hi" "sois joyeux et allègre", à savoir qu’il faut continuer et se réjouir.»

     

    Le Rav s’arrête un instant puis dit : « Toute personne qui a vécu un tel cas sait bien qu’il l’accompagne à chaque moment, à chaque endroit, mais il faut savoir verser des larmes, puis se relever. Nous sommes un peuple joyeux. Même lorsque le mois d’Av commence, on ne cesse pas la joie. Il est écrit qu’on diminue la joie. On continue à se réjouir, mais on baisse le volume. La destruction du Temple ! Des milliers de victimes ! Comment est-il possible de se réjouir ? Malgré tout, on ne cesse de se réjouir. On diminue la joie. La joie - c’est ce qui définit le peuple juif.»

     

    Le Rav Lasry compare les épreuves dans ce monde à un avion pris dans un trou d’air.  "Vous savez, lorsqu’il y a un trou d’air dans un avion, ça fait peur. Tout le monde tremble. Mais un homme a vu, au travers du trou d’air, pendant que tout le monde tremblait, une petite fille continuant à dessiner, comme si de rien n’était. On lui a demandé : "Comment se fait-il que tu n’aies pas peur ?" Et la petite de répondre : "Mon père est le pilote, j’ai confiance en lui". Nous avons un Père pilote, il faut simplement nous reposer sur D.ieu, Il ne veut que notre bien et sait exactement ce qu’Il fait.»

     

    Le Rav poursuit en décrivant la personne qu’il admire le plus : « Ma vraie admiration, je la porte à ma femme, la rabbanite. Elle s’est relevée, voilà, en ce moment, elle organise un voyage pour femmes en Ukraine, avec une Hafrachat ’Hala (*) et des prières ... Il faut aller de l’avant, vivre, et tout faire dans la joie et le bonheur.»

     

    Torah Box
    L'association de diffusion de la Torah dans le monde francophone www.torah-box.com

     

     

    ---------------------

     

    (*) HAFTARAH : portion des livres des prophètes qui accompagne la portion de la Torah( Pentateuque ) lues chaque semaine 
    ( d'un shabbat au shabbat suivant ) par le peuple juif.

     

    --------------------

     

    (*) Le HALLEL ( הלל "prie D.ieu" ):est une prière juive composée des psaumes 113-118 et prononcée, à l'occasion de certaines 
    fêtes juives joyeuses, comme des louanges et des remerciements
    à Dieu.
    Cet ensemble de textes est généralement entonné à haute voix 
    par toute la communauté de prière lors de l'office du matin,
    à l'issue de la prière Amidah, à l'occasion des 3 fêtes de
    pèlerinage (Pessah, Shavouot et Soukkot), ainsi que pour
    Hanouccah et Rosh Hodesh. Il s'agit de l'une des 7 mitzvot
    commandements rabbiniques.

     

    --------------------

     

    (*) HAFRACHAT 'HALA הפרשת חלה : fait référence à la première 
    portion de la pâte, de la taille d'une olive, que la femme
    juive prélève du pain (ou de la matsa) avant de le cuire. A
    l'époque duTemple, cette part était donnée aux Cohanim prêtres
    qui s'en nourrissaient pour pouvoir se consacrer entièrement
    à leur service dans le temple.
    Voir plus d'explications sur le lien : http://orhatorah.eklablog.com/2-le-prelevement-de-la-halla-hafrashat-halla-a93131713 

     

     

     

     

    « Elihana ELIA21 JOURS DE CONSECRATION depuis le 11/09/16 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,